PETALES DE MARGUERITE

Les uns après les autres ils s’envolent

Pétales de marguerite qui partent au vent

Combien en reste t’il cela me désole

D’assister à ce spectacle déprimant

Rester rester toujours et continuer sur le chemin

En étant jamais certain que le lendemain

Il n’en manquera pas encore un

Où trouver l’espérance et le mot qui console

Comment ne pas s’abîmer en vaines paroles

Ne pas se consumer de chagrin

Mère douloureuse tu as perdu ton enfant

Les lumières artificielles ne sont que des rappels fuyants

De ce que pouvaient être les rêves et les espoirs

L’été s’est drapé d’un horrible manteau noir

Il n’y aura pas de réveil à ce long cauchemar

Le visage de la vie revêt son teint blafard

J’entends par delà les maisons le silence assourdissant

Du désespoir soudain et lancinant

Répandez le message que la vie l’a trahie

Elle a perdu son enfant son amour son chéri

 

Publicités
Cet article a été publié dans CHAGRINS PARTAGES. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour PETALES DE MARGUERITE

  1. Stephane dit :

    bonsoir, d’abord, j’ai pensé que tu parlais d’un effeuillage de marguerite, puis très vite, j’ai cru comprendre que ce ne serait pas aussi heureux, un amour déçu, un amour fini, un amour parti… et bien non, c’est pire, c’est l’histoire d’un amour devenu impossible, d’un amour qu’il ne sera plus jamais possible de serrer dans ses bras, de rires à jamais disparus, d’une enfance arrachée, d’un ventre déchiré, c’est évidemment affreux mais ce qui l’est tout autant sinon plus, c’est cette espèce de banalisation qui s’est créée autour, un fait devenu divers… terrible…

  2. Mademoiselle O' dit :

    Poignant !
    J’aime.
    BesO’s de bon ouikende

  3. bibialien dit :

    Je t’aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie…..
     
    C’est d’une tristesse sans nom
    Bisous Pat

  4. PATI dit :

    Trop triste ….
    vraiment trop triste….
    Bisous Pati

  5. La Chouette Bleue dit :

    Message émouvant… Amitié et bise. D.

  6. Les Etellois dit :

    Y’a t-il pire que d’assister à ce chagrin sans pouvoir y porter remède?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s