AU-DELA DU SON

Je suis la toute petite note de musique

La sonorité non perçue et présente parmi celles

Qui s’étalent magistrales harmoniques

Je ne suis pas écrite mais je suis universelle

Mélange utile à l’harmonie totale

Je m’invite au tempo comme un chant de cigale

Fréquence inaudible son un peu instable

Oreilles imparfaites diapason misérable

Je suis et je ne suis pas

Je chante mais on ne m’entend pas

Je suis résonnée dans une acoustique entière

Son improbable au-delà des sons

Partout je veille sur les émissions

Et je donne à l’œuvre sa tonalité première

 

Cet article a été publié dans LES CINQ SENS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour AU-DELA DU SON

  1. oops dit :

    tout le corps est en émoi
    à l’écoute de cette note là…bizZZ

  2. Mademoiselle O' dit :

    Grazie Mille !
    Baci !

  3. Les Etellois dit :

    C’est la transposition musicale de ton billet précédent qui était dans le domaine pictural, dirait-on.
    Tu serais cap’ de fusionner les deux? Un petit poème synesthesique?
    Sinon, après, il reste les parfums, le toucher et le bon goût des fraises…
    Bises,
    Mo
     

  4. Philippe dit :

    tiens, ça me fait penser au chapitre 13 de la première aux Corinthiens, tu connais ? tu m’as dit que ce n’était pas ton truc, mais c’est un beau morceau de littérature… sur quelque chose qui n’est pas tant dans l’apparence que dans l’intérieur, et qui n’est pas tant dans le feu d’artifice que dans l’accueil de l’autre… quant aux livres… à plus de deux, j’ai du mal à garder le fil… mais c’est vrai que ça dépend de l’humeur… et puis il y a des lectures selon les secteurs d’activité… détente, boulot… il faut juste essayer de ne pas se disperser…

  5. tite nath dit :

    on l’entend cette note au dela de ton texte magnifique
    bisous

  6. PATI dit :

    "la note" qui va donner le ton à toutes les autres…
    celle du coeur, de l’âme… celle qui renseigne peut être le "la"…. et qui aide à mieux vivre et mieux entendre toutes les autres notes..
    Très joli poème.
    Pati

  7. fanfan dit :

     
    Superbe texte
    et là, dans le silence
    j’entends sa musique des mots.
     
    Bises

  8. Mumu la Grenouille dit :

    Cette fois, j’ai compris ! Après l’image, le son !

  9. bibialien dit :

    Quel merveilleux son que cette note de musique indispensable pour faire une gamme.
    Tout en finesse et en noblesse, sans elle on ne serait pas
     
    Bisous Pat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s