POUR UNE MERE QUI PLEURE SON ENFANT

Préférer la nuit pour voir briller les étoiles

Effacer la fatigue s’allonger et dormir

O surtout ne plus avancer baisser les voiles

Et dériver sur un grand lac de soupirs

Trouver l’énergie de faire croire qu’on est fort

Espérer le mauvais rêve et qu’on va se réveiller encore

Comme autrefois avec une pensée rassurante

Et toutes les belles paroles que l’on chante

Autour ne font que raviver la misère

Pardonne moi de rajouter à ta colère

Qui sourde contre l’injustice qui s’est répandue

Sur ton enfant si beau

De mon poème je lui fais un blanc manteau

Et j’avance vers toi les mains nues

Publicités
Cet article a été publié dans CHAGRINS PARTAGES. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour POUR UNE MERE QUI PLEURE SON ENFANT

  1. Christine dit :

    Très émouvant ce texte et plein d’émotion…
    A bientôt
    Bises
    Christine
     

  2. Marie dit :

    Je te remercie …
    Je t’embrasse et te souhaite une douce journée …

  3. Les Etellois dit :

    Que dire, en fait, dans ces cas-là sans avoir peur de faire mal?

  4. carole dit :

    magnifique, très émouvant comme toujours…
    j’admire beaucoups ce don, celui de traduire tes sentiments par des poèmes si beau et si vibrant dans nos coeurs et nos âmes…
    bisous

  5. M dit :

    Très joli texte….On espère + …..

  6. Annick dit :

    Suis toute émue…tes mots sont si forts!
    Bises douces
    Anik

  7. Mumu la Grenouille dit :

    tu trouves toujours les mots justes pour nous faire partager un sentiment !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s