SOUVENIRS D’UNE AUTRE VIE

Je voudrais être au bord de la mer

Marcher dans un sable lourd et mouillé

Renouer pour un temps avec hier

Sentir les embruns s’éparpiller

Dans des vapeurs iodées

Etre agacées par le cri de goélands

Entendre le chant des haubans

Retrouver sur ma peau un goût salé

Je voudrais adresser une prière

A tous ceux que j’ai laissé derrière

Dire que je ne les ai pas oubliés

Dire que je n’ai pas su noyer

Le souvenir de leur misère

Ni le deuil des marins disparus

Que je les ai toujours attendu

L’espoir faisant place à la galère

Trop peu de temps pour une escale

Quand la mer est à l’étale

Même  s’ils ne toucheront plus terre

Je n’ai jamais perdu l’espoir

De les voir débarquer un soir

De retour d’un autre univers

Et au fin fond de ma mémoire

Ils sont restés jeunes et beaux

J’ai gommé tout mon désespoir

Arrachés mes vieux oripeaux

Dans ma tête ils marchent souriant

Eternels marins volants

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour SOUVENIRS D’UNE AUTRE VIE

  1. Marie dit :

    Je m’inclne devant ce bel hommage …
    C’est très émouvant  …

  2. fanfan dit :

    Très beau poème
    émouvant souvenir
    d’une époque qui reste ancrée
    dans le port de tes pensées
    musique du coeur
    paroles d’une soeur.
     
    Bises Tayana

  3. SOlène dit :

    Les paroles s’envolent, mais les écrits et le souvenir restent…  Poèsie,  magie des vers… tout y est sur cette musique des mots, qu’on entend encore la lecture finie…
    Moi "romantique" Tayana ? Mais bien sûr ! Toujours… ouiouioui.
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz @+

  4. Kristine dit :

    Très émouvant..
    Et comme le chantait Renaud :
    "C’est pas l’homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’homme"..
    Bonne soirée..
    Bises..

  5. french dit :

    magique déscription du deuil
    seuls ceux qui l’ont connu au moins une fois peuvent BIEN comprendre la vérité de ces vers
    xo

  6. Annick dit :

    Ceux qu’on aime vivent dans notre coeur, même absents…ou invisibles.
    Bises douces Tayana, pour une douce journée
    Anik

  7. Les Etellois dit :

    C’est le tableau de la côte bretonne du nord que tu évoques là… Sans oublier tous la marins perdus y compris tes amis.
    Bises
    Mo

  8. bibialien dit :

    Souvenirs quand tu nous prends !!
    Très beau poème
     
    Bisous

  9. TAYANA2 dit :

    A la mémoire de deux amis : L’enseigne de Vaisseau de 1ère classe Stephen Touchet (décédé le 24 janvier 1995, lors de l’accident le l’Alouette II n° 1112 en tant que copilote avec le pilote et deux passagers)
    Le second maître Henri Michalski (décédé le 10 février 1986, lors de l’accident du Super Frelon SA321 n° 159 au large de la corse avec douze autres marins, 1 rescapé)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s