KOH I NOOR, MONTAGNE DE LUMIERE

Tu reposais tranquille depuis des temps infinis

Il y a cinq mille ans peut être dans le lit de Godavari

Les mines de Golkonda ou les collines d’Amravati

Puis tu as révélé ta présence aux hommes ébahis

Leurs rêves de puissance leurs désirs de posséder

Ont fait bouger l’espace et tu as voyagé

De ton berceau jusqu’à Malva pas de trace

Ces milliers d’années tu les passes

Entre des mains obscures et non identifiées

Peut être dans un temple étais tu exposé

Diffusant ta lumière au creux de mains sacrées

Répandant sur les hommes la divine volonté

Les empereurs moghols en quête de puissance

Sertirent ton œil unique dans une extravagance

Mais jamais tu ne leur révélas ton nom

Dans les luttes sanguinaires tu changes de maison

Qu’importe partout tu apportes là et ci

Le symbole de ta puissance accomplie

Une fois exception dans ton histoire

Tu fus offert en cadeau aux ancêtres du prince noir

Remerciement de Shâh Shûjâ pour l’hospitalité

Preuve unique indéfectible de sa puissante amitié

Pour Ranjît Singh qui l’accueillit comme un frère

Il lui fit don de ta lumière

Chaque fois que je vais à Londres je vais voir la couronne

Où parmi deux mille autres diamants tu trônes

Et chaque fois que je suis remplie de ta lumière

Et je me dis que chaque homme qui a été fier

De te posséder s’est trompé

Tu n’as jamais appartenu qu’à toi même

Publicités
Cet article, publié dans DELIRE MINERAL, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour KOH I NOOR, MONTAGNE DE LUMIERE

  1. TAYANA2 dit :

    C’est plutôt l’histoire des pierres qui m’intéresse, les deux sont parfois liées.

  2. Sara Lee dit :

    Misère intellectuelle… c’est ça ! C’est de ça que je souffre ces temps… !
    Bises à toi,
    Sara Lee

  3. Les Etellois dit :

    Toi, tu as potassé ta géographie exprès! Avoue.
    Bises,
    Mo

  4. TAYANA2 dit :

    Encore aucune idée pour celui de demain, mais j’ai un concert ce soir, avec un peu de chance, ça va mal se passer et j’aurai plein de choses à vous raconter. LOL.

  5. TAYANA2 dit :

    Je les écris au jour le jour pour coller à mon actualité, mais parfois, quand l’inspiration est féconde, il en sort deux ou trois. Et parfois, c’est la misère intellectuelle, il faut alors presser le citron. Celui ci a été commencé hier soir et terminé ce matin.

  6. bibialien dit :

    Bonjour Tayana
    Ecris tu tes poèmes au jour le jour où en as tu plein d’avance
    J’ai un classeur rempli de poèmes mais je les garde pour moi car je les sens trop intimes
     
    Gros bisous et bon w-end

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s