DELPHINE ENDORMIE

Delphine endormie

Qui a t’il de l’autre côté du miroir

Je m’approche pour voir

Et je sens le souffle de ta vie

La buée se dépose sur le miroir

Et trace en reflet l’apparence d’un grand loup

Il avance vers toi à pas doux

Ou pleure au fond de sa tanière le soir

Delphine entends-tu le sens de mes paroles

Au vent qui vers toi s’envolent

Vois-tu sur le miroir l’amour des tiens qui se dessine

Sens-tu le souffle sombre de la peur qui les chagrine

Moi je sais que tu luttes et que tu fais ce que tu peux

Pour rester parmi eux

Sous le soleil de ton grand courage

Je dépose mon humble hommage

Et des milliers de pensées pour le loup mon ami

Qui pour ta vie donnerait sa vie

 

Publicités
Cet article a été publié dans CHAGRINS PARTAGES. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s