HUMEUR SOMBRE

Les mots masquent les peurs

Livrés au jour le jour sur l’ordinateur

Les possibles incertains

Les futurs troublés les lendemains

Filtrer filtrer toujours filtrer

Les mots pour ne pas fâcher

Ne pas aller au bout de la pensée

Arrêtée par les sombres barrages

Qu’il faudra bien un jour que je dégage

Et que devant ma porte je passe le balai

Qui sera mangé la chèvre ou le chou

Est ce qu’il aura son mot à dire le loup

Celui qui est la victime

Attaqué chez lui dans son estime

Et dont les murs sont plus haut qu’une citadelle

Infranchissables

Le coupable

C’est un mélange d’intentions cruelles

Et de bonne conscience

Déliquescence

De son bon droit les séquelles

Tombent sur ma tête comme des triangles de verre

Je ne bouge plus

Je suis assise par terre

Le jour que j’aimais tant s’est tu

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour HUMEUR SOMBRE

  1. Mya dit :

    Tu exprimes avec delicatesse ces sombres personnages

  2. Mumu la Grenouille dit :

    2ème billet que je lis aujourd’hui sur les mots ! Vous vous êtes fait le mot?

  3. Bernie dit :

    Parcourir le papier avec des mots qui touchent et tracer chaque phrase d’un trait discret mais sûr… Imbiber le support par des verbes très purs, n’en retenir qu’un seul quand le crayon les couche ; de sorte qu’il colore l’adjectif qu’il souligne. Regarder sans arrêt le sens de chaque ligne. Et  toujours apporter une sublime retouche. Cela s’appelle la peinture des mots
    Toi et moi sommes les peintres des mots….Bernie

  4. jean-jacques dit :

    Et si les mots parlaient leur propre vérité. Ce ne sont pas les mots qu’il faut mettre en cause, mais l’usage qui en est fait. En outre, un des problèmes que nous vivons c’est la dérive des mots, ce que tu appelles le déliquescence, et la perte de leur pureté originelle, telle que l’on nous l’a enseignée. Mais tu es poète, tu rétablis donc l’ordre naturel des choses.

  5. Mademoiselle O' dit :

    ça décape !
    Bien que le sujet soit sombre, cela ne gâche en rien la beauté et la perspicacité du texte.
    Biz de réconfort :°)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s