MA ROSE

Tout au fond du jardin

Au soleil elle s’étire

Les odeurs qu’elle expire

Dès le petit matin

Diffusent lentement

Les senteurs les plus exquises

Elle se moque de qui respire

Je ferme les yeux et elle m’inspire

Des sensations surnaturelles

Elle veut que je ne parle que d’elle

De la douceur de ses pétales

Velours pourpre qui s’étale

Comme pour les grands jours

De ses caprices d’amour

Avec un prince qu’elle a connu

Là-bas d’où elle est venue

Discrètement dans les feuilles

Elle cache ses épines

Ce sujet la chagrine

Elle a si peur que je la cueille

Sous la menace dérisoire

Je fais semblant d’avoir un peu peur

Son arrogance cache un grand cœur

Je vais chercher mon arrosoir

Et pendant qu’elle est là à me parler

Je lui arrose un peu le pied

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour MA ROSE

  1. oOo ~ Autour de la télé ~ oOo dit :

    Bonsoir, très joli texte c’est toi qui a la plume si douce? Merci pour tes encouragements, pour être aussi précis je regarde la télé, je me documente c’est un peu une passion on va dire mais je ne mange pas 24h sur 24 du téléviseur la vie active que je vis ne me le permet pas. Reviens quand tu veux pour me donner tes avis sur les thèmes édités. @ très vite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s